Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur le blog d'Open'Act

Les styles sociaux ™ et le changement : Le cycle de maintenance

3 Septembre 2012 , Rédigé par François PHAM Publié dans #styles sociaux, #style social, #cycle de maintenance, #changement

Les styles sociaux ™ et le changement : Le cycle de maintenance

Comment réagissons-nous face au changement ? Comment pouvons-nous mieux l’accepter nous-même ? Comment accompagner le changement auprès de nos collaborateurs ou clients ?

La conduite du changement – ou « change management » – est aujourd’hui devenue une discipline à part entière tant nos organisations sont confrontées à des changements majeurs et de plus en plus fréquents : réorganisation, fusion, implémentation d’ERP… Or, « seuls les bébés aiment qu’on les change » affirme le dicton du consultant en change management.

Le modèle des styles sociaux de Persona Global propose une façon très simple et pragmatique de comprendre par quels mécanismes nous adoptons des comportements défensifs (le cycle de maintenance) et comment les dépasser (la spirale d’évolution).

Imaginez être un Chef de Produit, ambitieux et ayant travaillé depuis 2 ans comme un forcené pour enfin faire décoller les ventes et devenir une ligne de produit profitable pour votre société. Vous pensez certainement mériter une promotion et convoitez donc ouvertement le poste de Directeur Marketing de la catégorie qui est devenu récemment vacant.

Quel choc éprouvez-vous donc quand vous apprenez que ce poste est attribué à un autre Chef de Produit, rentré depuis à peine 6 mois dans la société ! L’incompréhension est totale. Vous estimez ce choix injuste. Impossible dans ces conditions d’être concentré sur votre travail. Vos pensées sont ailleurs. Ce poste était pour vous. Vous aviez toutes les qualités pour le remplir.

Vous êtes en cycle de maintenance ! Quand un événement survient et nous empêche d’atteindre notre but, nous entrons tous dans un cycle de maintenance. Nous adoptons des comportements défensifs qui peuvent varier selon les personnes et les situations : mutisme, agressivité, irritabilité, excès de zèle... C’est notre façon de nous protéger et de chercher à préserver nos besoins.

La métaphore du cycle de maintenance exprime l’idée que nous cessons d’aller de l’avant. Nous tournons en rond en ressassant les mêmes interrogations, colères, doutes et peurs. Notre esprit n’arrive plus à se concentrer sur autre chose.

La conséquence ? Nous nous fermons à la communication. Nous sommes enfermés dans notre cycle comme dans une bulle, coupé du monde extérieur. Avez-vous remarqué que bloqué dans un embouteillage remettant en cause un rendez-vous important, vous n’entendez plus la radio alors même qu’elle est allumée…?

Qui plus est, nous avons du mal à relativiser les informations et à aborder les choses sous un angle rationnel. Nous sommes sous l’emprise de nos émotions.

Cela affecte bien sûr nos comportements, à tel point que les styles sociaux s’en trouvent bouleversés.

Les promouvants, habituellement enthousiastes et énergiques, pourront ainsi basculer sur le registre des analysants (mais plutôt dans leurs travers négatifs). Ils deviendront ainsi procéduriers et particulièrement attentifs aux moindres détails. L’analysant adoptera les comportements inverses. Il s’autorisera des libertés d’action et de parole ainsi que des prises d’initiatives tout à fait inconsidérées. Le facilitant basculera pour sa part sur un mode contrôlant pour faire valoir, avec beaucoup de démesure, son autorité. Quant au contrôlant, on sera surpris au départ de ses attentions et de son amabilité soudaine qui cachent mal des stratégies d’alliance grossières.

Comment sortir d’un cycle de maintenance ? Que faire ou ne pas faire face à une personne qui est en cycle ? J’espère vous retrouver pour le prochain article sur la spirale d’évolution.

Partager cet article

Commenter cet article