Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur le blog d'Open'Act

Les styles sociaux ™ : Comment chaque style social réagit sous la tension et sous stress

30 Août 2012 , Rédigé par François PHAM Publié dans #styles sociaux, #style social, #stress

Les styles sociaux ™ : Comment chaque style social réagit sous la tension et sous stress

Vous avez planifié depuis longtemps cet entretien. Vous présentez aujourd’hui à votre interlocuteur un projet qui vous est cher. Cela fait maintenant plus de 3 mois que vous ne ménagez pas votre peine pour le parfaire. Vous en êtes sûr et certain, ce projet est capital pour votre organisation.

Pourtant, votre interlocuteur marque à plusieurs reprises son opposition à votre projet : « analyse préalable bâclée », « faisabilité surestimée », « retour sur investissement incertain »… Ces remarques cinglantes vous blessent et vous paraissent injustes. Votre gestuelle traduit votre agacement, vous montez sensiblement le ton… Vous êtes sous tension.

Selon votre style social, vos comportements seront une fois de plus différents. Attention, il ne s’agit pas de porter un jugement, mais de comprendre nos modes de fonctionnement et de savoir également prévoir ceux des autres pour avoir la bonne réaction.

Les styles sociaux ascendants (PROMOUVANT et CONTROLANT) vont bien sûr vouloir emporter la décision et « imposer » leur point de vue. Combatifs, l’un comme l’autre useront de toutes leurs armes. Rapides, leur sens de la répartie leur sera très utile lors de discussions animées.

Les styles sociaux consentants (FACILITANT et ANALYSANT) auront plus de difficultés à sortir des argumentaires qu’ils avaient prévus. Ils souhaiteront avoir du temps pour prendre en compte et analyser les nouvelles informations et échafauder de nouveaux plans.

Les styles expansifs (PROMOUVANT et FACILITANT) réagiront avec émotion. Le promouvant pourra même s’emporter alors que le facilitant verra un trop plein d’émotions lui couper ses moyens.

Les styles réservés (CONTROLANT et ANALYSANT) demeureront pour leur part dans la logique, leur logique. Le contrôlant sera froid et glaçant comme il sait l’être et l’analysant s’appuiera toujours sur les mêmes arguments.

Si vous devez « affronter » un interlocuteur sur un sujet dont vous prévoyez qu’il risque de le mettre sous tension, ces quelques informations vous aideront ainsi à savoir comment anticiper ses réactions et savoir les gérer.

Partager cet article

Commenter cet article