Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur le blog d'Open'Act

Les erreurs à éviter avec chaque style social

6 Novembre 2012 , Rédigé par Jean-Benoît PARAT Publié dans #style social, #styles sociaux, #controlant, #facilitant, #analysant, #promouvant

Pour que la confiance s’établisse avec autrui, nous avons tendance à attendre des autres certains comportements. Nous sommes sensibles aux attitudes que l’autre exprime. Autant de stimuli qui nous rassurent ou nous inquiètent. La confiance s’instaure en fonction de nos actes, de ce que nous faisons, de ce que nous nous disons ou entendons. Si nous cherchons à savoir pourquoi nous avons confiance en telle ou telle personne, nous aurons chacun un début de réponse en identifiant les comportements chez l’autre qui peuvent contribuer à établir la confiance, de notre point de vue.

Avec les styles sociaux, nous avons une clé de lecture simple et facile d’utilisation qui permet l’identification des comportements nécessaires à cette construction mutuelle.

Pour instaurer une confiance durable, nous pourrons nous appuyer sur les éléments privilégiés par chaque style social.

Le style social promouvant privilégiera l’ouverture aux autres, l’échange d’informations et le partage d’idées.

Le style social facilitant aura besoin de se sentir réellement pris en compte, accepté, de compter pour l’autre.

Le style social contrôlant souhaitera de l’autre qu’il dise ce qu’il pense, sans détour, de façon directe et synthétique.

Le style social analysant appréciera un comportement fiable, une approche des sujets méthodique, précise et bien construite.

Pour construire la confiance avec une personne du style social promouvant, il nous faudra faire preuve d’ouverture, d’attention et d’enthousiasme face à ses projets. Partager des idées, des envies, contribuer à ses projets, aller de l’avant, sont des comportements clés pour développer la confiance avec ce style social. A l’inverse, c’est en le sollicitant sur des éléments précis, en faisant des références à des exemples tirés du passé, en lui demandant d’avoir des comportements mesurés ou en réduisant le périmètre de son projet que nous limiterons sa confiance.

Pour le style social facilitant, nous serons attentifs à l’inclure dans notre démarche et à conserver une certaine proximité qui peut être informelle. Nous n’hésiterons pas à exprimer nos sentiments et à échanger sur certains sujets au-delà de celui qui nous réunis. Si ce style social se sent agressé ou exclu d’un projet ou d’un groupe, il risque de se mettre en retrait et de limiter sa confiance au strict minimum.

Le style social contrôlant doit pouvoir s’exprimer sans détour. Il appréciera également des autres un comportement direct et synthétique. C’est lui qui accordera ou non sa confiance en fonction de la capacité de l’autre à dire ce qu’il pense clairement. En revanche, s’il perçoit dans notre comportement un soupçon de calcul ou de recherche d’adhésion, il risque de ne plus être en confiance.

Enfin le style social analysant sera sensible à un comportement pondéré et calme. Nous ferons attention à ne pas empiéter sur son espace vital. Notre échange sera plutôt formel et la démarche méthodique. Nous resterons factuels et précis dans nos propos, sans trop nous projeter dans le futur mais plutôt en faisant référence à des expériences passées. Si le style social analysant perçoit un manque de précision, un projet brouillon, une volonté de rechercher son adhésion sur des sujets personnels, il ne nous accordera pas sa confiance. Nous pourrions même être perçu comme n’étant pas assez professionnel voire trop superficiel.

Partager cet article

Commenter cet article